DowDuPont rapporte ses résultats du troisième trimestre 2017

  • BPA dilué de 0,32 $ selon les PCGR ; BPA ajusté pro forma en hausse de 10 % à 0,55 $
  • Bénéfice net de 514 Mio $ selon les PCGR ; EBITDA opérationnel pro forma en hausse de 7 % à 3,2 Mrd $
  • Ventes nettes de 15,4 Mrd $ selon les PCGR ; ventes nettes pro forma en hausse de 8 % à 18,3 mrd $ avec des bénéfices dans la plupart des segments et régions
  • • Volume en hausse de 5 %, prix local en hausse de 4 % selon les PCGR ; volume pro forma en hausse de 4 %, prix local en hausse de 3 %

MIDLAND, Mich. & WILMINGTON, Del.: jeudi 2 novembre 2017

Points saillants du troisième trimestre 2017

  • DowDuPont a rapporté un bénéfice dilué par action1 selon les PCGR de 0,32 $. Le bénéfice ajusté pro forma2 par action de 0,55 $ a augmenté de 10 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ajusté pro forma exclut les éléments importants du trimestre, qui totalisaient des frais de 0,37 $ par action, ainsi que 0,08 $ par action pour l'amortissement des immobilisations incorporelles de DuPont.
  • Les ventes nettes selon les PCGR ont augmenté de 23 %. Les ventes nettes pro forma ont augmenté à 18,3 milliards de dollars, une hausse de 8 % par rapport à la même période de l'exercice précédent, grâce aux gains des segments Industrial Intermediates & Infrastructure (16 %), Packaging & Specialty Plastics et Performance Materials & Coatings (8 % chacun) de la division Materials Science et des segments Transportation & Advanced Polymers (9 %) et Safety & Construction (6 %) de la division Specialty Products. Les ventes ont connu une croissance à deux chiffres en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) (16 %) et en Asie-Pacifique (10 %). Les ventes en Amérique du Nord ont augmenté de 4 %, tandis que les ventes en Amérique latine ont diminué en raison de la faiblesse de l'agriculture due à la baisse attendue de la superficie consacrée au maïs et au démarrage tardif de la saison estivale au Brésil.
  • Le volume pro forma a augmenté de 4 %, reflétant la demande induite par les consommateurs dans les marchés finaux des secteurs de l'emballage, de l'électronique, des transports, du pétrole et du gaz, du bâtiment et de la construction et des soins aux consommateurs. Le volume a augmenté dans presque tous les secteurs opérationnels, principalement Electronics & Imaging (13 %), Packaging & Specialty Plastics et Safety & Construction (6 % chacun). Les gains régionaux en volume ont été dominés par l'Asie-Pacifique (10 %) et l'EMEA (5 %).
  • Le prix local pro forma a augmenté de 3 %, grâce aux segments Industrial Intermediates & Infrastructure (12 %), Performance Materials & Coatings (6 %) et Transportation & Advanced Polymers (3 %). Le prix local pro forma a augmenté dans toutes les régions, sauf en Amérique latine.
  • L'EBITDA opérationnel pro forma3 a augmenté de 7 % pour atteindre 3,2 milliards de dollars grâce aux gains de volume et de prix ; aux bénéfices plus élevés ; et aux coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi4 en raison de la comptabilisation selon la méthode de l'acquisition. Ces gains ont plus que compensé les coûts plus élevés des charges d'alimentation, la faiblesse des marchés agricoles, l'impact défavorable des ouragans et les coûts de démarrage liés aux nouveaux actifs sur la côte américaine du golfe du Mexique.

Mises à jour stratégiques

  • Le 12 septembre, DowDuPont a annoncé certains rajustements ciblés de son portefeuille aux divisions Materials Science et Specialty Products pour s'aligner sur les marchés finaux et améliorer les avantages concurrentiels des sociétés visées.
  • L'entreprise a mis en service ses nouvelles installations de production d’éthylène et de polyéthylène ELITE™, à Freeport au Texas. La joint-venture Sadara a réussi le lancement des opérations commerciales des 26 sites de production de son complexe d'envergure mondiale.
  • DowDuPont a continué de satisfaire aux autorisations réglementaires conditionnelles exigées pour la transaction de fusion. Le 1er novembre, DuPont a finalisé la cession de ses portefeuilles d'herbicides pour céréales contre les dicotylédones et d'insecticides contre les insectes broyeurs, ainsi que de certaines parties de son organisation et pipeline R&D de la protection des cultures à FMC, et finalisé son acquisition de l'activité Health and Nutrition de FMC. Le 1er septembre, Dow a conclu la vente de son activité mondiale de copolymères et d'ionomères d'acide éthylène-acrylique PRIMACOR™. Dow prévoit de finaliser sa cession d'une partie de l'activité de semences de maïs de Dow AgroSciences au Brésil au quatrième trimestre 2017.
  • La société continue de progresser dans l'intégration des trois divisions et a entrepris des travaux en vue de préparer la séparation prévue en trois sociétés indépendantes dans les secteurs Agriculture, Materials Science et Specialty Products.
  • DowDuPont a réitéré son engagement envers l'objectif de synergie des coûts de 3 milliards de dollars et mis à jour les attentes par division : Agriculture - 1,0 milliard de dollars ; Materials Science - 1,2 milliard de dollars ; Specialty Products - 0,8 milliard de dollars.
  • La société a commencé à faire progresser ses directives afin d'offrir des synergies de croissance d'un milliard de dollars. Par exemple, Agriculture tirera parti de son approche multimarque et multicanal améliorée, conçue pour offrir aux clients davantage de valeur grâce à des choix plus larges et à des solutions globales. Le segment Packaging & Specialty Plastics a entamé le processus d'intégration du portefeuille de résines et de copolymères d'éthylène de DuPont pour fournir des solutions d'emballage haute performance. Le segment Electronics & Imaging a identifié des possibilités pour tirer parti de son accès meilleur au canal et d'une gamme plus large de matériaux (films OLED, laminés, matériaux semi-conducteurs) avec ses clients.
  • DowDuPont a annoncé aujourd'hui les mesures prises pour générer des économies de coûts de 3 milliards de dollars. Ces actions sont conçues pour intégrer l'organisation post-fusion et créer des bases solides pour les trois sociétés visées. La majorité de ces travaux proviendront des synergies d'approvisionnement, des réductions de personnel à l'échelle mondiale, des regroupements d'immeubles et d'installations et de la fermeture de certains actifs, entre autres activités. Dans le cadre des mesures approuvées à ce jour, DowDuPont a comptabilisé des charges avant impôts de 180 millions de dollars au troisième trimestre. La société prévoit d'enregistrer des charges totales avant impôts d'environ 2 milliards de dollars, dont environ 1 milliard de dollars prévu au quatrième trimestre de 2017. Le programme devrait atteindre un taux d'exécution de 70 % à la fin des 12 mois et un taux d'exécution de 100 % dans les 24 mois.

Citation du PDG
« Nous avons enregistré une croissance du chiffre d'affaires au troisième trimestre, constituant un bon début pour notre nouvelle société. La progression de notre bénéfice opérationnel résulte de la croissance généralisée de la demande dans la plupart de nos principaux marchés finaux et de la gestion rigoureuse des marges, ce qui a plus que compensé plusieurs turbulences, allant des ouragans multiples aux coûts plus élevés des charges d'alimentation, en passant par le démarrage tardif de la saison agricole estivale au Brésil », a déclaré Ed Breen, directeur général de DowDuPont. « De plus, nous avons livré ces résultats tout en poursuivant plusieurs initiatives créatrices de valeur, notamment : la finalisation de la fusion, l'achèvement de notre examen exhaustif du portefeuille et la définition des nouveaux objectifs de synergie pour chaque division. À l'avenir, nous resterons concentrés sur notre engagement de synergie de 3 milliards de dollars et poursuivrons les préparatifs pour créer trois sociétés de croissance dans les secteurs Agriculture, Materials Science, and Specialty Products. »

Informations par segment du troisième trimestre
Agriculture
Le segment a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,9 milliard de dollars, en baisse par rapport aux 2,0 milliards de dollars de la même période de l'exercice précédent. Les baisses du volume pro forma et du prix local pro forma de respectivement 5 % et 4 % ont plus que compensé les bénéfices du portefeuille et des devises. Les difficultés rencontrées en termes de volumes et de prix sont dues à la faiblesse économique de l'Amérique latine, les canaux de vente conservant des stocks élevés de produits phytosanitaires. De plus, une réduction attendue de la superficie consacrée au maïs au Brésil et un démarrage tardif de la saison estivale ont eu une incidence sur les ventes dans la région. Ces difficultés ont été partiellement compensées par la pénétration continue de nouveaux produits, dont l'herbicide Arylex™, le fongicide Vessarya®, les hybrides de maïs Leptra® et l'insecticide Isoclast™.

Les gains du portefeuille durant trimestre reflètent le redressement des semences de maïs Dow AgroSciences au Brésil, qui devrait se finaliser au quatrième trimestre. Selon les directives de la Securities & Exchange Commission (commission des opérations boursières), les résultats du redressement du maïs au Brésil ont été retirés des résultats pro forma avant la date de clôture de la fusion, mais resteront dans les résultats reportés de la date de clôture de la fusion jusqu'à la clôture de la transaction.

Les gains du portefeuille durant trimestre reflètent le redressement des semences de maïs Dow AgroSciences au Brésil, qui devrait se finaliser au quatrième trimestre. Selon les directives de la Securities & Exchange Commission (commission des opérations boursières), les résultats du redressement du maïs au Brésil ont été retirés des résultats pro forma avant la date de clôture de la fusion, mais resteront dans les résultats reportés de la date de clôture de la fusion jusqu'à la clôture de la transaction.

Materials Science

Performance Materials & Coatings

Le segment Performance Materials & Coatings a rapporté des ventes nettes pro forma de 2,2 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 2,0 milliards de dollars de la même période de l'exercice précédent. La croissance des ventes nettes pro forma de 8 % est principalement due à la croissance des deux activités ainsi qu'à une croissance à deux chiffres en EMEA. Le prix local pro forma a augmenté de 6 %, avec des gains dans toutes les régions et dans les deux activités. Le volume pro forma a augmenté de 1 %.

Le segment Consumer Solutions a enregistré une croissance des ventes dans toutes les activités, grâce à des gains de volume dans la plupart des régions, à une augmentation des prix locaux et à une gestion rigoureuse des prix/volumes dans les produits intermédiaires en silicone en amont. Coatings & Performance Monomers a réalisé des ventes plus élevées, les augmentations des prix locaux dans toutes les régions ayant plus que compensé une légère baisse des volumes due aux ventes perdues liées aux ouragans et aux actions de l'entreprise visant à réduire préférentiellement les activités à plus faible marge.

L'EBITDA opérationnel pro forma a augmenté à 487 millions de dollars, en hausse par rapport aux 345 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. L'augmentation reflète principalement la poursuite de la réalisation des synergies de coûts liées à l'intégration de l'activité silicones et à l'augmentation des prix et de la demande des consommateurs.

Le bénéfice pro forma pour le segment s'élevait à 39 millions de dollars contre 31 millions de dollars pour la même période de l'exercice précédent.

Industrial Intermediates & Infrastructure

Le segment Industrial & Infrastructure a rapporté des ventes nettes pro forma de 3,2 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 2,8 milliards de dollars de la même période de l'exercice précédent. Le segment a réalisé une croissance des ventes nette pro forma de 16 %, avec des gains dans toutes les régions. Le prix local pro forma a augmenté de 12 %. Le volume pro forma a augmenté de 3 %.

Les segments Polyurethanes & Chlor-Alkali and Vinyl (CAV) ont augmenté leurs ventes avec des gains à deux chiffres dans toutes les régions. Le segment Polyurethanes a rapporté une forte demande et des hausses de prix dans les applications de systèmes en aval à marge plus élevée et des ventes commerciales plus importantes de méthylène diphényl diisocyanate (MDI) où les fondamentaux industriels de l'offre et de la demande sont restés tendus, en partie à cause des perturbations dans l'approvisionnement aux États-Unis. Le segment CAV a réalisé des gains de ventes à deux chiffres dans le chlorure de vinyle monomère et la soude caustique, résultant d'un resserrement des fondamentaux de l'offre et de la demande, en particulier dans la zone EMEA. Le segment Industrial Solutions a également augmenté ses ventes, grâce notamment aux éthers de glycol, à l'éthylèneglycol et aux oxoalcools dans les segments de marchés de la transformation électronique et des applications alimentaires et pharmaceutiques axés sur le consommateur. Ces gains ont plus que compensé la baisse des ventes de fluides caloporteurs dans les projets d'applications d'énergie solaire concentrée et les contraintes d'approvisionnement liées aux ouragans. Le segment Construction Chemicals a réalisé une croissance des ventes stimulée par la demande de méthylcellulose dans la région EMEA et de produits acryliques en Amérique du Nord. Le segment Energy Solutions a rapporté une diminution des ventes découlant de la réduction de l'activité de projet dans les secteurs du marché de l'énergie, en partie à cause des perturbations causées par les ouragans aux États-Unis.

Le segment a atteint un EBITDA opérationnel pro forma de 676 millions de dollars, en hausse par rapport aux 401 millions de dollars de la même période de l'exercice précédent, car la hausse des prix, la hausse des bénéfices et la croissance généralisée de la demande ont plus que compensé l'impact de l'augmentation des coûts des matières premières et des coûts de réparation liés aux ouragans et à la perte de production en Amérique du Nord. Le bénéfice pro forma pour le segment s'élevait à 41 millions de dollars contre une perte pro forma de 7 millions de dollars pour la même période de l'exercice précédent. Cette amélioration est due aux joint-ventures au Koweït, en raison de la hausse des prix du monoéthylène glycol (MEG).

Packaging & Specialty Plastics

Le segment Packaging & Specialty Plastics a rapporté des ventes nettes pro forma de 5,5 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 5,1 milliards de dollars de la même période de l'exercice précédent. Le segment a enregistré une croissance des ventes nettes pro forma de 8 %, principalement stimulée par une croissance des volumes pro forma de 6 %, avec des gains dans la plupart des régions. Le prix local pro forma a augmenté de 1 %, grâce à des valeurs plus élevées des co-produits dérivés du craquage.

L'activité Packaging & Specialty Plastics a progressé en réponse à la demande soutenue des consommateurs sur les principaux marchés finaux grâce à l'augmentation des ventes en Asie-Pacifique et en EMEA générée essentiellement par la montée en puissance du volume de Sadara. Les faits marquants de la demande comprennent une croissance à deux chiffres des volumes dans les marchés finaux de la santé et de l'hygiène dans les Amériques ; une forte demande dans les solutions d'emballage alimentaire et spécialisé, particulièrement en Asie-Pacifique ; et une plus grande utilisation des élastomères dans les applications d'emballage et de chaussures. Le volume des ventes de copolymères de polyéthylène et d'éthylène en Amérique du Nord et en Amérique latine a diminué d'un exercice à l'autre, en raison des interruptions de production liées aux ouragans aux États-Unis. Les ventes dans les applications de fils et de câbles ont été impactées à l'échelle mondiale en raison des limites d'approvisionnement liées aux ouragans sur les actifs de l'entreprise au Texas.

L'EBITDA pro forma pour le segment s'élevait à 1,1 milliard de dollars contre 1,4 milliards de dollars pour la même période de l'exercice précédent. La croissance des volumes, les hausses des prix locaux et la hausse des bénéfices ont été plus que compensées par l'augmentation des charges d'alimentation, les coûts de réparation liés aux ouragans et la perte de production aux États-Unis, et les coûts de démarrage des projets de croissance pour la côte américaine du golfe du Mexique.

Le bénéfice par action pro forma du secteur s'élevait à 66 millions de dollars, en hausse par rapport aux 44 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent, principalement en raison de l'amélioration des contributions de Sadara à l'augmentation des ventes de polyéthylène.

Specialty Products

Electronics & Imaging

Le segment Electronics & Imaging a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,2 milliard de dollars, en hausse par rapport au 1,1 milliard de dollars de la même période de l'exercice précédent. La croissance des ventes nettes pro forma de 5 % a été stimulée par des gains de volume pro forma de 13 % qui ont plus que compensé la baisse des prix locaux pro forma de 2 % et l'impact négatif pro forma de 6 % du portefeuille. Les baisses de prix ont été entraînées par la pression dans le photovoltaïque et les applications d'impression avancées.

Le segment a atteint une croissance généralisée des volumes sur les principaux marchés finaux, grâce à des gains à deux chiffres dans les semi-conducteurs, l'électronique grand public, l'industrie, le photovoltaïque et l'affichage dans presque toutes les régions, principalement en Asie-Pacifique. La demande continue pour les téléphones portables et d'autres produits électroniques grand public ainsi que pour les applications automobiles a généré des gains de ventes. L'augmentation du contenu des semi-conducteurs dans les applications finales a entraîné une forte demande dans les segments de marché de la mémoire et de la logique. La croissance du photovoltaïque, tirée par la demande pour le film Tedlar®, a été partiellement compensée par les baisses de la pâte Solamet®. L'impact du portefeuille des ventes de Display Films et de l'activité Authentications a également eu un impact négatif sur les résultats.

L'EBITDA opérationnel pro forma du segment s'élevait à 382 millions de dollars, contre 341 millions de dollars la même période de l'exercice précédent, la croissance généralisée des volumes, l'enrichissement de la diversité et les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi ayant plus que compensé la baisse des prix locaux et l'impact négatif du portefeuille.

Nutrition & Biosciences

Le segment Nutrition & Biosciences a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,5 milliard de dollars, un chiffre comparable à la même période de l'exercice précédent. Les ventes nettes pro forma n'ont pas changé, 1 % des gains de change ayant été compensé par un impact négatif de 1 % du portefeuille.

La croissance des ventes dans le segment Industrial Biosciences a été compensée par des baisses dans l'activité Nutrition & Health. Les gains du segment Industrial Biosciences ont été réalisés grâce à la croissance à deux chiffres de la demande de solutions de contrôle microbien sur les marchés énergétiques en Amérique du Nord, la croissance continue des biomatériaux sur les gains des prix locaux et la vigueur des marchés de l'habillement, ainsi que la demande accrue de bioactifs sur les marchés de la nutrition animale. Dans le segment Nutrition & Health, la croissance continue des probiotiques a été plus que compensée par la baisse des solutions protéiques et des systèmes et texturants en raison de la faiblesse des marchés mondiaux des aliments emballés et des mesures spécifiques prises pour sortir des segments de marché à faible marge. L'impact négatif du portefeuille est dû à la vente de l'activité Diagnostic qui a également eu un impact sur les résultats de Nutrition & Health.

L'EBITDA opérationnel pro forma du segment s'élevait à 315 millions de dollars, en baisse par rapport aux 321 millions de dollars de la même période de l'exercice précédent, la croissance du segment Industrial Biosciences et les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi ayant été plus que compensés par la baisse du segment Nutrition & Health.

Transportation & Advanced Polymers

Le segment Transportation & Advanced Polymers a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,3 milliard de dollars, en hausse par rapport au 1,2 milliard de dollars de la même période de l'exercice précédent. Les ventes nettes pro forma ont progressé de 9 %, stimulées par une croissance des volumes pro forma de 5 % et des gains de prix locaux pro forma de 3 %, avec des gains dans la plupart des régions. La croissance a été stimulée par la forte demande du marché de l'automobile, particulièrement en Asie-Pacifique et dans la région EMEA, et par la demande des marchés de l'électronique et de l'industrie.

Le segment Transportation & Advanced Polymers a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,3 milliard de dollars, en hausse par rapport au 1,2 milliard de dollars de la même période de l'exercice précédent. Les ventes nettes pro forma ont progressé de 9 %, stimulées par une croissance des volumes pro forma de 5 % et des gains de prix locaux pro forma de 3 %, avec des gains dans la plupart des régions. La croissance a été stimulée par la forte demande du marché de l'automobile, particulièrement en Asie-Pacifique et dans la région EMEA, et par la demande des marchés de l'électronique et de l'industrie.

L'EBITDA opérationnel pro forma a augmenté à 325 millions de dollars, en hausse par rapport aux 303 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les gains de volume et de prix ainsi que les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi ont plus que compensé la hausse des coûts des matières premières.

Safety & Construction

Le segment Safety & Construction segment a rapporté des ventes nettes pro forma de 1,3 milliard de dollars, en hausse par rapport au 1,2 milliard de dollars de la même période de l'exercice précédent. Le segment a enregistré une croissance des ventes nettes pro forma de 6 %, principalement stimulée par une augmentation des volumes pro forma de 6 %, avec des gains dans toutes les régions. À l'échelle régionale, les gains de volume provenaient des vêtements thermiques Nomex® en Amérique du Nord, des matériaux à haute résistance Kevlar® en Asie-Pacifique et en Amérique latine et des matériaux de protection Tyvek® pour les enveloppes graphiques et isolantes en EMEA et en Asie-Pacifique.

La demande accrue des marchés industriels, en particulier le pétrole et le gaz, a contribué à des gains à deux chiffres dans les vêtements thermorésistants Nomex® et à des gains à un chiffre dans les matériaux à haute résistance Kevlar®, y compris les ombilicaux pour forage en haute mer, et à l'augmentation des ventes d'intermédiaires. Les gains à un chiffre des matériaux de protection Tyvek® ont reflété la croissance des enveloppes graphiques et isolantes. Les augmentations de volume à deux chiffres dans la filtration de l'eau ont reflété des gains dans les membranes d'osmose inverse, en raison de la forte demande des marchés industriels et des récentes augmentations de capacité. Les ventes de solutions de construction ont légèrement augmenté en raison du prix local.

L'EBITDA opérationnel pro forma a augmenté à 351 millions de dollars, contre 282 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les gains de volume, les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi et l'amélioration du rendement des sites ont plus que compensé l'incidence de la hausse des coûts des matières premières. Le segment a également bénéficié de gains ponctuels de 30 millions de dollars, principalement associés aux avantages liés à une acquisition.

Perspectives

« La demande induite par les consommateurs continue de stimuler l'activité économique mondiale qui reste robuste dans la plupart des grandes économies, dont l'Europe, la Chine et les États-Unis. Nos perspectives de demande sont positives pour la majorité de nos principaux marchés finaux », a déclaré Andrew Liveris, président exécutif de DowDuPont. « Nous continuons de rencontrer des perturbations sur des marchés, le plus notable étant celui de l'agriculture où nous continuons de suivre de près la situation au Brésil en raison démarrage tardif de la saison estivale. Mais nous sommes sûrs de vivre une année solide à travers notre nouvelle division Ag combinée. »

« Tournée vers l'avenir, DowDuPont dispose de tous les leviers dont elle a besoin pour réaliser ses priorités à court terme : générer des bénéfices et accroître la trésorerie ; exécuter nos actions de synergie des coûts et réaliser les économies ; faire progresser le démarrage des sociétés de croissance visées ; et libérer la création de valeur pour les actionnaires envisagée dans le cadre de cette transaction historique. »

  1. Le bénéfice dilué par action selon les PCGR reflète trois mois de bénéfice de Dow et un mois de bénéfice de DuPont. Cette valeur est à comparer avec le bénéfice par action selon les PCGR de 0,63 $ d'un exercice à l'autre.
  2. Les informations pro forma avant ajustements pour les éléments significatifs et l'amortissement des immobilisations incorporelles de DuPont ont été déterminées conformément à l'article 11 du règlement S-X et sont discutées pour améliorer la comparabilité avec les résultats d'exploitation avant fusion de l'exercice précédent en faisant des corrections pour tenir compte de la fusion de Dow et DuPont. Les informations pro forma sont rapprochées avec les résultats selon les PCGR les plus comparables des tableaux joints. Le bénéfice par action ajusté pro forma est défini comme étant le « bénéfice pro forma par action ordinaire des activités poursuivies - dilué » excluant l'impact après impôt des éléments significatifs pro forma et l'impact après impôt des dépenses d'amortissement pro forma associées aux actifs incorporels de DuPont. Voir l'information financière à la fin du communiqué pour obtenir une description des éléments importants, ainsi qu'un rapprochement entre le « bénéfice pro forma par action ordinaire des activités poursuivies - dilué » et le bénéfice pro forma ajusté par action ordinaire des activités poursuivies - dilué. »
  3. L'EBITDA opérationnel pro forma est défini comme étant le bénéfice (c.-à-d. « résultat pro forma des activités poursuivies avant impôts ») avant intérêts, dépréciation, amortissement et gains (pertes) de change, compte non tenu de l'incidence des éléments importants. Un rapprochement du « résultat pro forma des activités poursuivies, net d'impôt » et de « l'EBITDA opérationnel pro forma » est fourni dans les tableaux financiers à la fin du communiqué.
  4. L'EBITDA opérationnel pro forma est défini comme étant le bénéfice (c.-à-d. « résultat pro forma des activités poursuivies avant impôts ») avant intérêts, dépréciation, amortissement et gains (pertes) de change, compte non tenu de l'incidence des éléments importants. Un rapprochement du « résultat pro forma des activités poursuivies, net d'impôt » et de « l'EBITDA opérationnel pro forma » est fourni dans les tableaux financiers à la fin du communiqué.
  5. Résultat net disponible pour les actionnaires ordinaires de DowDuPont Inc.

A propos de DowDuPont
DowDuPont (NYSE : DWDP) est un holding formé par The Dow Chemical Company et DuPont afin de constituer des sociétés fortes, indépendantes et cotées en bourse dans les secteurs de l’agriculture, de la science des matériaux et des produits de spécialité qui dirigeront leurs secteurs respectifs par l'innovation productive et à base scientifique pour répondre aux besoins des clients et pour contribuer à résoudre les défis mondiaux. Pour plus d'information, veuillez consuler notre site www.dow-dupont.com.

Cautionary Statement About Forward-Looking Statements

This communication contains “forward-looking statements” within the meaning of the federal securities laws, including Section 27A of the Securities Act of 1933, as amended, and Section 21E of the Securities Exchange Act of 1934, as amended. In this context, forward-looking statements often address expected future business and financial performance and financial condition, and often contain words such as “expect,” “anticipate,” “intend,” “plan,” “believe,” “seek,” “see,” “will,” “would,” “target,” similar expressions, and variations or negatives of these words.

On December 11, 2015, The Dow Chemical Company (“Dow”) and E. I. du Pont de Nemours and Company (“DuPont”) announced entry into an Agreement and Plan of Merger, as amended on March 31, 2017, (the “Merger Agreement”) under which the companies would combine in an all-stock merger of equals transaction (the “Merger Transaction”). Effective August 31, 2017, the Merger Transaction was completed and each of Dow and DuPont became subsidiaries of DowDuPont Inc. (“DowDuPont”). For more information, please see each of DowDuPont’s, Dow’s and DuPont’s latest annual, quarterly and current reports on Forms 10-K, 10-Q and 8-K, as the case may be, and the joint proxy statement/prospectus included in the registration statement on Form S-4 filed by DowDuPont with the SEC on March 1, 2016(File No. 333-209869), as last amended on June 7, 2016, and declared effective by the SEC on June 9, 2016 (the “Registration Statement”) in connection with the Merger Transaction.

Forward-looking statements by their nature address matters that are, to different degrees, uncertain, including the intended separation of DowDuPont’s agriculture, materials science and specialty products businesses in one or more tax efficient transactions on anticipated terms (the “Intended Business Separations”). Forward-looking statements are not guarantees of future performance and are based on certain assumptions and expectations of future events which may not be realized. Forward-looking statements also involve risks and uncertainties, many of which are beyond the company’s control. Some of the important factors that could cause DowDuPont’s, Dow’s or DuPont’s actual results to differ materially from those projected in any such forward-looking statements include, but are not limited to: (i) successful integration of the respective agriculture, materials science and specialty products businesses of Dow and DuPont, including anticipated tax treatment, unforeseen liabilities, future capital expenditures, revenues, expenses, earnings, productivity actions, economic performance, indebtedness, financial condition, losses, future prospects, business and management strategies for the management, expansion and growth of the combined operations; (ii) impact of the divestitures required as a condition to consummation of the Merger Transaction as well as other conditional commitments; (iii) achievement of the anticipated synergies by DowDuPont’s agriculture, materials science and specialty products businesses; (iv) risks associated with the Intended Business Separations, including those that may result from the comprehensive portfolio review undertaken by the DowDuPont board, changes and timing, including a number of conditions which could delay, prevent or otherwise adversely affect the proposed transactions, including possible issues or delays in obtaining required regulatory approvals or clearances related to the Intended Business Separations, disruptions in the financial markets or other potential barriers; (v) the risk that disruptions from the Intended Business Separations will harm DowDuPont’s business (either directly or as conducted by and through Dow or DuPont), including current plans and operations; (vi) the ability to retain and hire key personnel; (vii) potential adverse reactions or changes to business relationships resulting from the completion of the merger or the Intended Business Separations; (viii) uncertainty as to the long-term value of DowDuPont common stock; (ix) continued availability of capital and financing and rating agency actions; (x) legislative, regulatory and economic developments; (xi) potential business uncertainty, including changes to existing business relationships, during the pendency of the Intended Business Separations that could affect the company’s financial performance and (xii) unpredictability and severity of catastrophic events, including, but not limited to, acts of terrorism or outbreak of war or hostilities, as well as management’s response to any of the aforementioned factors. These risks, as well as other risks associated with the merger and the Intended Business Separations, are more fully discussed in (1) the Registration Statement and (2) the current, quarterly and annual reports filed with the SEC by DowDuPont and to the extent incorporated by reference into the Registration Statement, by Dow and DuPont. While the list of factors presented here is, and the list of factors presented in the Registration Statement are, considered representative, no such list should be considered to be a complete statement of all potential risks and uncertainties. Unlisted factors may present significant additional obstacles to the realization of forward-looking statements. Consequences of material differences in results as compared with those anticipated in the forward-looking statements could include, among other things, business disruption, operational problems, financial loss, legal liability to third parties and similar risks, any of which could have a material adverse effect on DowDuPont’s, Dow’s or DuPont’s consolidated financial condition, results of operations, credit rating or liquidity. None of DowDuPont, Dow or DuPont assumes any obligation to publicly provide revisions or updates to any forward-looking statements whether as a result of new information, future developments or otherwise, should circumstances change, except as otherwise required by securities and other applicable laws.

Forward-looking statements by their nature address matters that are, to different degrees, uncertain, including the intended separation of DowDuPont’s agriculture, materials science and specialty products businesses in one or more tax efficient transactions on anticipated terms (the “Intended Business Separations”). Forward-looking statements are not guarantees of future performance and are based on certain assumptions and expectations of future events which may not be realized. Forward-looking statements also involve risks and uncertainties, many of which are beyond the company’s control. Some of the important factors that could cause DowDuPont’s, Dow’s or DuPont’s actual results to differ materially from those projected in any such forward-looking statements include, but are not limited to: (i) successful integration of the respective agriculture, materials science and specialty products businesses of Dow and DuPont, including anticipated tax treatment, unforeseen liabilities, future capital expenditures, revenues, expenses, earnings, productivity actions, economic performance, indebtedness, financial condition, losses, future prospects, business and management strategies for the management, expansion and growth of the combined operations; (ii) impact of the divestitures required as a condition to consummation of the Merger Transaction as well as other conditional commitments; (iii) achievement of the anticipated synergies by DowDuPont’s agriculture, materials science and specialty products businesses; (iv) risks associated with the Intended Business Separations, including those that may result from the comprehensive portfolio review undertaken by the DowDuPont board, changes and timing, including a number of conditions which could delay, prevent or otherwise adversely affect the proposed transactions, including possible issues or delays in obtaining required regulatory approvals or clearances related to the Intended Business Separations, disruptions in the financial markets or other potential barriers; (v) the risk that disruptions from the Intended Business Separations will harm DowDuPont’s business (either directly or as conducted by and through Dow or DuPont), including current plans and operations; (vi) the ability to retain and hire key personnel; (vii) potential adverse reactions or changes to business relationships resulting from the completion of the merger or the Intended Business Separations; (viii) uncertainty as to the long-term value of DowDuPont common stock; (ix) continued availability of capital and financing and rating agency actions; (x) legislative, regulatory and economic developments; (xi) potential business uncertainty, including changes to existing business relationships, during the pendency of the Intended Business Separations that could affect the company’s financial performance and (xii) unpredictability and severity of catastrophic events, including, but not limited to, acts of terrorism or outbreak of war or hostilities, as well as management’s response to any of the aforementioned factors. These risks, as well as other risks associated with the merger and the Intended Business Separations, are more fully discussed in (1) the Registration Statement and (2) the current, quarterly and annual reports filed with the SEC by DowDuPont and to the extent incorporated by reference into the Registration Statement, by Dow and DuPont. While the list of factors presented here is, and the list of factors presented in the Registration Statement are, considered representative, no such list should be considered to be a complete statement of all potential risks and uncertainties. Unlisted factors may present significant additional obstacles to the realization of forward-looking statements. Consequences of material differences in results as compared with those anticipated in the forward-looking statements could include, among other things, business disruption, operational problems, financial loss, legal liability to third parties and similar risks, any of which could have a material adverse effect on DowDuPont’s, Dow’s or DuPont’s consolidated financial condition, results of operations, credit rating or liquidity. None of DowDuPont, Dow or DuPont assumes any obligation to publicly provide revisions or updates to any forward-looking statements whether as a result of new information, future developments or otherwise, should circumstances change, except as otherwise required by securities and other applicable laws.

Merger of Equals

Effective August 31, 2017, pursuant to the merger of equals transaction contemplated by the Agreement and Plan of Merger, dated as of December 11, 2015, as amended on March 31, 2017 (the "Merger Agreement"), The Dow Chemical Company ("Dow") and E. I. du Pont de Nemours & Company ("DuPont") each merged with subsidiaries of DowDuPont, Inc. ("DowDuPont" or the "Company") and, as a result, Dow and DuPont became subsidiaries of DowDuPont Inc. (the "Merger"). Dow was determined to be the accounting acquirer in the Merger and, as a result, the historical financial statements of Dow, prepared under U.S. generally accepted accounting principles ("U.S. GAAP"), for the periods prior to the Merger are considered to be the historical financial statements of DowDuPont.

Unaudited Pro Forma Financial Information

In order to provide the most meaningful comparison of results of operations and results by segment, supplemental unaudited pro forma financial information has been included in the following financial schedules. The unaudited pro forma financial information is based on the historical consolidated financial statements and accompanying notes of both Dow and DuPont and has been prepared to illustrate the effects of the Merger, assuming the Merger had been consummated on January 1, 2016. For all periods presented, adjustments have been made for (1) the preliminary purchase accounting impact, (2) accounting policy alignment, (3) eliminate the effect of events that are directly attributable to the Merger Agreement (e.g., one-time transaction costs), (4) eliminate the impact of transactions between Dow and DuPont, and (5) eliminate the effect of consummated or probable and identifiable divestitures agreed to with certain regulatory agencies as a condition of approval for the Merger. The unaudited pro forma financial information was based on and should be read in conjunction with the separate historical financial statements and accompanying notes contained in each of the Dow and DuPont Quarterly Reports on Form 10-Q and Annual Reports on Form 10-K for the applicable periods. The pro forma financial statements were prepared in accordance with Article 11 of Regulation S-X.

The unaudited pro forma financial information has been presented for informational purposes only and is not necessarily indicative of what DowDuPont's results of operations actually would have been had the Merger been completed as of January 1, 2016, nor is it indicative of the future operating results of DowDuPont. The unaudited pro forma financial information does not reflect any cost or growth synergies that DowDuPont may achieve as a result of the Merger, future costs to combine the operations of Dow and DuPont or the costs necessary to achieve any cost or growth synergies.

Non-GAAP Financial Measures

This earnings release includes information that does not conform to U.S. GAAP and are considered non-GAAP measures. These measures include the Company's pro forma consolidated results and pro forma earnings per share on an adjusted basis, which excludes the after-tax impact of pro forma significant items and the after-tax impact of pro forma amortization expense associated with DuPont's intangible assets. Management uses these measures internally for planning, forecasting and evaluating the performance of the Company's segments, including allocating resources. DowDuPont's management believes that these non-GAAP measures best reflect the ongoing performance of the Company during the periods presented and provide more relevant and meaningful information to investors as they provide insight with respect to ongoing operating results of the Company and a more useful comparison of year-over-year results. These non-GAAP measures supplement the Company's U.S. GAAP disclosures and should not be viewed as an alternative to U.S. GAAP measures of performance. Furthermore, such non-GAAP measures may not be consistent with similar measures provided or used by other companies.