De l’eau pure pour l’hôpital français de Kaboul: les technologies Dow relèvent le défi

Saint-Denis: lundi 28 novembre 2016

Copyright: CDE

Dans le cadre de la création d’une maternité, les besoins en eau de L’Institut Médical Français pour l’Enfant de Kaboul (IMFE), créé par l’association française La Chaîne de l’Espoir, vont plus que doubler fin 2016. Le défi ? Fournir une eau de qualité aux nouveau-nés et à leur mère, dans une région du globe où l’eau est rare et souvent polluée.

Dès l’automne 2016, le Pôle Mère-Enfant permet aux femmes afghanes d’avoir accès à des soins gynécologiques, prénataux et obstétriques de qualité, dans un pays où une femme meurt toutes les deux heures des complications d’une grossesse ou d’un accouchement.*

« L’extension de l’IMFE constitue un challenge, car les besoins en eau potable de l’hôpital vont passer de 70 à 150 m3/jour. Les autorités locales n’étant pas à même de répondre à ce besoin, La Chaîne de l’Espoir est venue vers nous pour trouver une solution » déclare Blanca Salgado, ingénieur spécialiste de l'eau chez Dow Water & Process Solutions en France. L’hôpital a décidé de sourcer ses besoins à partir d’un puits indépendant. Toutefois, l’analyse de l’eau du puits a permis de déceler des problèmes : pollution aux nitrates, impuretés et contamination bactérienne potentielle.

« Nous avons donc conçu une unité autonome basée sur nos technologies d’ultrafiltration, qui éliminent particules et bactéries dans l’eau, et sur nos résines échangeuses d’ions pour traiter la pollution aux nitrates, ce qui est particulièrement important pour les nouveau-nés » poursuit Blanca Salgado. Cette unité est développée et déployée par l’entreprise française ADH2OC. La Chaîne de l’Espoir estime que 250 000 personnes seront impactées positivement par cette installation. Aux côtés de Dow France, le Fonds Suez Initiatives fait partie des co-bailleurs de ce projet.

L’IMFE de Kaboul - Copyright : CDE

L’unité de traitement a été pensée pour nécessiter une maintenance minimale et garantir une fiabilité maximale, dans une zone où l’accès aux produits d’entretien, aux pièces détachées et au support technique est difficile. « Avec une technologie avancée et de la détermination, il est possible de résoudre le défi de l’accès à l’eau dans toutes les régions du globe. Dès son lancement, l’hôpital bénéficiera de 12m3/heure d’eau potable, conforme aux normes de l’OMS. Cette belle réussite n’aurait pas pu voir le jour sans l’engagement de tous les partenaires du projet », déclare Pierre Burelli, Président de Dow en France.

Mission cardiologie interventionnelle. Equipe médicale à l’IMFE. Copyright: Anne-Marie Gouvet

*Source : La Chaîne de l’Espoir

A propos de La Chaîne de l’Espoir et de l’Institut Médical Français pour l’Enfant de Kaboul

Présidée par le Dr Eric Cheysson et créée en 1994 par le Professeur Alain Deloche, La Chaîne de l'Espoir intervient dans plus de 30 pays pour offrir un accès aux soins et à l'éducation aux enfants les plus démunis. Chaque année, plus de 100 000 enfants bénéficient de ses programmes de soins dont 5 000 sont opérés et 11 000 enfants bénéficient de ses programmes éducation

La Chaîne de l’Espoir a créé en 2006 l’Institut Médical Français pour l’Enfant de Kaboul (IMFE), qui a sauvé la vie de milliers d’enfants afghans en leur donnant accès à une médecine et une chirurgie répondant aux normes internationales les plus exigeantes.

Doté d’une technologie avancée en matière d’équipements de diagnostic et de traitement, l’IMFE de Kaboul est co-géré par La Chaîne de l’Espoir et le Réseau de Développement Aga Khan. En 2016, grâce au soutien de l’Agence Française de Développement, l’IMFE se dote du Pôle Mère-Enfant, le seul centre spécialisé dans la prise en charge de l’obstétrique, des grossesses à risque, de néonatalogie et de réanimation néonatale en Afghanistan.

Pour en savoir plus et soutenir La Chaîne de l’Espoir, cliquez ici: http://www.chainedelespoir.org/fr

A propos de Dow en France

Dow a débuté ses activités commerciales en France il y a plus de 50 ans. Depuis lors, la présence du groupe a connu une croissance régulière. Il y compte aujourd’hui plus de 1300 collaborateurs dont plus d’une centaine de scientifiques, six sites industriels, un centre européen de recherche, développement et support technique, et plusieurs sites administratifs et commerciaux. Pour en savoir plus, consultez notre site Internet : www.dow.fr

A propos de The Dow Chemical Company

Dow (NYSE: DOW) associe la puissance de la science et de la technologie pour cultiver la passion de l’innovation dans les domaines essentiels au progrès humain. L’entreprise est à l’origine d’innovations dans les sciences des matériaux, de la chimie et de la biologie, pour contribuer à la résolution de plusieurs défis planétaires majeurs, tels que l’accès à l’eau potable, la production et le stockage des énergies propres ou l’amélioration de la productivité agricole. Dow possède un portefeuille intégré et orienté marché de produits chimiques de spécialité, matériaux de pointe, sciences agricoles et plastiques, offrant une large gamme de produits et de solutions de haute technologie à ses clients, répartis dans 180 pays, dans des secteurs à forte croissance tels que l’emballage, l’électronique, l’eau, les revêtements ou l’agriculture. En 2015, Dow a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 49 milliards de dollars et employait environ 49000 personnes dans le monde. Dow fabrique plus de 6000 produits au sein de 179 sites dans 35 pays à travers le monde. Le 1er juin 2016, Dow est devenu propriétaire à 100% des activités silicones de Dow Corning Corporation, une entreprise globale au chiffre d’affaires supérieur à 4,5 milliards de dollars, 25 sites de production dans 9 pays et environ 10000 employés dans le monde. Les termes « Dow » ou « l’entreprise » font référence à The Dow Chemical Company et ses sociétés affiliées, sauf indication contraire. Pour en savoir plus, consultez notre site Internet : www.dow.com